15 rue des jetées 61300 L'Aigle

  • LE REGARD BIENVEILLANT
    Association chrétienne évangélique

15 rue des jetées 61300 l'Aigle

Nous suivre

https://.www.le-regard-bienveillant.fr

comptabilite@le-regard-bienveillant.fr

contact@le-regard-bienveillant.fr

Sensibilisation

 

Nous voulons sensibiliser les gens sur le fait que les personnes qui vivent dans la rue mènent un combat quotidien et cherchent désespérément des solutions pour s'en sortir. C'est pourquoi, nous partageons sur ce site, quelques vidéos et quelques témoignages, afin que chacun prenne conscience de la détresse des gens dans la rue.

 

La rue est un monde de violence et les femmes plus vulnérables, sont de plus en plus nombreuses, alors que les structures d'accueil qui leur sont destinées sont rares. A Paris, le nombre de femmes SDF a augmenté de 66% en dix ans. Chaque jour, trois femmes sur quatre ne trouvent pas de solution d'hébergement.

 

Pour que les SDF sortent de la rue, il faut qu’ils trouvent quelqu’un qui veuille les aider, qui les accepte tel qu’ils sont et qui ne les regarde pas comme des pestiférés.

 

Selon une ancienne SDF, « La vie est un échange. Quand il n’existe plus, la vie disparaît doucement sans faire de bruit. Les personnes à la rue ont faim de nous et nous leur donnons du pain. Il faut résister à la tentation de faire pour se donner bonne conscience et se donner soi-même pour leur permettre de pouvoir re-croire, re-naître, re-vivre ».

 

Soyons donc de ces gens qui nous donnons nous-mêmes, afin de leur mettre un peu de baume sur le cœur et les aider à renaître.

 

Témoignage d'un ex-SDF

Témoignage d'une ancienne femme SDF 

Pauline, 19 ans ancien enfant de l'ASE, a dormi dehors pendant 2 ans.

Ervé, ancien SDF : « J’aurais pu moi-même crever dans la rue »

Les jeunes placés dans un foyer d'accueil vivent sous l'égide de l'Aide Sociale à l'Enfance. Lorsqu'ils atteignent la majorité, ils ne bénéficient plus d'aucune protection, ils ne peuvent pas continuer à bénéficier du soutien de l'Aide Sociale à l'Enfance (ASE).

26 % des personnes sans domicile sont d'anciens "enfants placés en protection de l’enfance". Aujourd'hui, plus de 10 000 personnes vivant dans la rue avaient, à la base, été accueillis par l'ASE.

Mardi 2 avril 2019, le Collectif des Morts de la rue a rendu à Paris un hommage aux personnes mortes dans la rue. Parmi ses membres, Ervé, ancien SDF, raconte son parcours et comment il s’en est sorti.

Newsletter

 Nous vous invitons à vous abonner à notre newsletter